Baromètre de Santé publique France 2020 à Saint-Pierre-et-Miquelon. Premiers résultats descriptifs – Santé publique France (2022)

Le Baromètre de Santé publique France 2020 à Saint-Pierre-et-Miquelon inclut les personnes âgées de 18 à 85 ans résidant à Saint-Pierre-et-Miquelon depuis au moins six mois et parlant le français.

Pour cette étude, 992 personnes ont répondu au questionnaire, pour un taux de participation s’élevant à 63,8 %.

La prévalence du tabagisme actuel chez les 18-75 ans atteint 43,2 % chez les hommes (vs 33,0 % en métropole) et 35,3 % chez les femmes (vs 24,6 %). Cette prévalence tabagique (notamment le tabagisme quotidien) est nettement supérieure à celle en métropole chez les hommes et les femmes dans les classes d’âge de 18 à 54 ans.

Le taux de personnes ayant eu au moins une alcoolisation ponctuelle importante (API) dans l’année s’élève à 46,6 % (vs 35,2 % en métropole), les taux les plus importants concernant les 18-24 ans (84,6 %) et les 25-34 ans (74,9 %). Chez les 18-24 ans, 26,3 % (vs 13,4 %) ont déclaré au moins dix alcoolisations ponctuelles importantes (API) dans l’année ; ils sont 23,6 % chez les 25-34 ans (vs 9,0 %).

De manière générale, il semble que les comportements à risque vis-à-vis des consommations de tabac et d’alcool soient plus fréquents chez les jeunes de Saint-Pierre-et-Miquelon (notamment chez les individus de 18-34 ans) qu’en métropole. Bien que préliminaires, les résultats présentés dans cette synthèse seront utiles pour contribuer à la définition des politiques publiques de santé au niveau local.

Auteur
Damien POGNON, Arnaud GAUTIER et Jessica GANE
Source
Santé publique France

Addictions avec substances
Alcool, Tabac
Mots-clés
Binge Drinking, DROM-COM

Autres études