Elles veulent se libérer de l'alcool (2/5) - Le Mag de la santé (2022)

En Lozère, à la Canourgue, depuis 1997, la Maison Sainte-Marie accueille des femmes dépendantes à l’alcool. Elles ont entre 40 et 50 ans et viennent de tous les milieux sociaux. Dans ce lieu, elles ont toutes le même objectif : mettre fin à leur addiction. Leur parcours de soins a déjà débuté avec un premier sevrage à l’hôpital. Toute la semaine, nous suivons des femmes dans leur lutte contre l’addiction à l’alcool.

Cette deuxième vidéo concerne Béatrice, 58 ans, préparatrice en pharmacie fragilisée par un divorce et un déménagement : “Quand mes enfants n’ont plus été là, je me suis retrouvée seule et là le soir pour m’anesthésier, oublier, je buvais. Pour m’aider à dormir, à déconnecter, sinon ma tête se mettait en service”. Béatrice bénéficie d’une approche inédite pour traiter son addiction, la thérapie systémique : au fil des séances, avec l’aide de Laurent BUFFIERE (thérapeute familiale), elle va pouvoir s’interroger sur sa place depuis son enfance, au sein de sa famille.

Retrouvez également le témoignage de Mathilde, mère de 2 enfants, qui pratique également cette approche. Depuis un mois, elle s’interroge sur les origines de son alcoolisme. Pour elle, l’alcool lui a permis de combler un mal-être.

Maison Sainte-Marie, centre de soins en addictologie :

Cet établissement accueille des femmes, majeures, rencontrant une difficulté avec l’alcool et/ou d’autres produits et ayant déjà effectué une démarche de sevrage.

  • Femmes seules,
  • Femmes enceintes,
  • Femmes accompagnées de leur(s) enfant(s) âgés de 3 à 6 ans.

Visiter le site de la Maison Sainte-Marie.

 

Pour approfondir, consultez aussi ces ressources :

Année
2022
Type
Vidéos
Produit(s)
Alcool
Population
Femme / Femme enceinte
Mots-clés
Régional, Lozère
Informations
Source
Allo Docteurs

Autres ressources